Plan Transition Numérique dans le Bâtiment

http://www.batiment-numerique.fr/uploads/images/bandeauInterne/bi1.jpg

Actualités

Le 28/08/2017

Publication d'un AO


Publication d'un appel d'offres ouvert relatif au recueil des besoins métiers en matière de numérisation et de modélisation d’ouvrages existants, pour des cas d’usages spécifiques dans le cadre du PTNB
Le parc des bâtiments existants, bien plus important que celui des constructions neuves, ne doit pas être exclu de la transition numérique. Il existe des outils permettant de numériser en 3D les bâtiments, de les modéliser puis de les intégrer à la maquette numérique et au processus BIM. Ces outils, notamment les scanners 3D, mais aussi les solutions de photogrammétrie, de laserométrie..., assurent une acquisition rapide et exhaustive des données géométriques de l’existant en vue de réaliser des travaux de rénovation et/ou une exploitation en BIM. Mais les logiciels actuellement sur le marché sont plutôt adaptés aux bâtiments de surface importante et aux grandes entreprises. Pour généraliser l’usage de la maquette numérique dans la rénovation et la gestion de parcs de bâtiments, il est nécessaire de développer des outils et des processus accessibles aux TPE/PME, intégrant des vues métiers pour être au plus proche des pratiques de terrain.
Par ailleurs, si les outils actuels offrent la possibilité de récupérer des informations géométriques, peu de solutions sont capables de numériser et de modéliser des informations non géométriques telles que la nature des matériaux des murs ou des menuiseries ou les caractéristiques des équipements techniques.
 
Il existe aujourd’hui sur le marché certains outils qui permettent de numériser et de modéliser des ouvrages existants en vue de les intégrer à une maquette numérique pour des usages spécifiques tels que la réhabilitation, l’aménagement, l’entretien ou la maintenance d’ouvrages. Cependant, le groupe de travail ad hoc du PTNB s’est rendu compte que ces outils nombreux par ailleurs permettaient, dans la majorité des cas, de récupérer les informations géométriques des ouvrages. L’absence d’outils permettant de récupérer des données non géométriques reste problématique pour les professionnels du bâtiment.
 
L’objectif de ce marché est donc bien d’identifier au mieux les besoins des professionnels en termes d’informations à recueillir sur des cas d’usages spécifiques.

Cela permettra ainsi aux éditeurs de solutions logicielles de mettre en cohérence leurs outils avec les besoins réels des professionnels. Ces besoins ne sont pas axés uniquement sur la modélisation 3D, mais bien sur la récupération d’informations non géométriques.

Le marché est en ligne sur la plateforme des achats de l’Etat (PLACE).

Vous trouverez ci-après le lien de téléchargement du DCE.

La date limite de remise des offres est fixée au vendredi 6 Octobre 2017 à 11h.

 

Les dernières actus

 

Les derniers Tweets

Tweets